Le Canard Catatonique, l’Égyptienne, la Française, le Restaurateur et le Professeur.

Le Canard Catatonique, l’Égyptienne, la Française, le Restaurateur et le Professeur.

Il était une fois une jeune Égyptienne
Marchant sur la plage, caressant l’onde de ses yeux d’obsidienne.
Le sable doux, la brise, les embruns la calmaient…quand soudain elle aperçu
Au bord de l’eau une masse noire de forme incongrue.

Bois brulé, jouet, sac poubelle abandonné ?
Son regard allait se détourner quand soudain elle vit la forme bouger.
Elle se mit à genoux et découvrit un bien étrange « paquet ».

Deux petites billes affolées au-dessus d’un bec étrangement muet.
Quatre pattes entremêlées et ficelées,
Deux appartenant à un poulet manifestement mort noyé,
Deux à un canard catatonique et fort désemparé.

La promeneuse indignée par cette horreur
Décida de sauver l’infortuné qu’elle espérait sans blessure.
Mais comment faire ? Whatsapp bien sûr …
Car elle est membre de Bali Animal Defender !

La première à réagir, une Française d’âge mur conseilla …
Il fallait au plus vite démêler le canard catatonique du pauvre poulet,
Puis le rassurer en l’enveloppant dans un tissu douillet.
Ensuite, elle appela la plus belle âme qui soit, son professeur de yoga !

– Mon Professeur ! Veux-tu un canard noir pour tes oies blanches,
Un compagnon pour tes autres volatiles, oiseaux, poules, coqs et paons ?
– Oui, va, file, en t’attendant, je lui trouve sa place sur le champ !
Puis la Française appela un autre des Defenders
Informant cet ami, celui-ci restaurateur :
Tiens-toi prêt, l’Égyptienne, le canard et moi sommes en route, relève bien tes manches.

Le Maitre des lieux, Un Indonésien placide, vit arriver dans l’ordre chronologique,
La Française, La Sauveteuse et Le Canard toujours catatonique
Sous l’œil des clients intrigués, il fut décidé que le Canard s’appellerait Manggis
En hommage éponyme au lieu du rendez-vous fameux pour ses délices.
« Allons, sans plus tarder, installer notre ami dans sa nouvelle demeure ! »
La Française fit de ses bras un nid au canard et le restaurateur pilota le scooter.

Filant à belle allure comme il est de coutume, leurs 3 cœurs battant très fort
Ils arrivèrent chez le Professeur en un temps record :
Tout le monde les attendait, Manggis était sauvé.e et n’avait rien de cassé.
A la vue de la volière et de ses congénères, le canard sembla se relâcher.
En en foulant le sol, Manggis poussa sans attendre moult couac-couac très toniques
Le Canard n’était plus catatonique, la fin ne fut pas catastrophique !

Cette histoire est vraie, et elle a le bon goût de bien se terminer, sauf pour le poulet.
Espérons que ce qui y est narré
Arrêtera de se répéter :
Les animaux, qu’on se le dise, ne sont pas des objets.

Stéphanie Delacroix. 25/11/2020 – Bali

Fable_LeCanardCatatonique