Si le rire est le propre de l’homme…

qu’en est-il du sourire ? Sûr… si on ne compte pas les cochons (et oui) ou les chiens…ou les chats qui, eux, sourient uniquement avec les yeux, en les fermant brièvement si vous voulez tout savoir (pas comme cet imposteur de Cheshire).
La contraction des muscles accrochés aux zygomas – les os de la pommette de la joue – se produit de façon réfléchie ou de façon spontanée mais sans bruit. Le sourire est donc étymologiquement et logiquement un rire (qui lui est sonore voire bruyant) atténué, qui nous vient des zygomatiques et de l’ancien français « surrire » et du latin « subridere » composé de « ridere » (« rire ») et sub- marquant l’atténuation.
C’est donc un “ridere” atténué qui donne des rides par homophonie étymologique et approximative comme le montre sans aucun doute possible l’observation de la surface de la peau de ma face.

TU Article Octobre 2023